mercredi 15 juin 2011

Une mariée Sicilienne

Après mes études, j'ai voulu découvrir d'autres choses et je n'imaginais pas qu'un jour je ferai de la robe de mariée à mon compte...

La première que j'ai réalisé, était pour une cliente particulière. En effet, à l'époque je vivais en Sicile.

Laissons les clichés de cotés, mais avouons que la culture Sicilienne, fort imprégnée des traditions religieuses catholiques, rend les futures mariées extrêmement exigeantes.
Un vrai défi pour moi !
J'ai rencontré la jeune femme et nous avons longuement discuter ensemble sur ses goûts, ses envies, les exigence de sa maman (présente à tout les essayages) et les traditions à respecter.
Nous avons convenu d'une forme, d'un style, et d'un budget .

Après avoir essayé un prototype coupé dans un vieux drap de coton, nous avons passer un après midi entier dans les rues de Palerme, pour trouver le tissu et le matériel nécessaire à la réalisation de la robe.
Ensuite sont venues les essayages pour la robe finale.
La robe était composée, d'un bustier en taffetas de soie couleur champagne recouvert de tulle brodé de délicates fleurs dorées ; et d'une jupe (sur jupon de tulle et de cerceau ) avec une traîne d'environ 2 m en taffetas de soie de même couleur champagne.
Le mariage se déroulait en Octobre. Bien que les températures sur cette île soient très douces à l'automne, nous avons choisi ensemble la sécurité en réalisant une veste redingote, pour le cas il ferai mauvais temps. Et une simple étole, s'il faisait beau.
Petite cerise sur le gâteau : une petite bourse ! Ce jour là, il faut un paquet de mouchoir et le rouge à lèvres toujours à porter de mains pour les petites retouches.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire