mardi 14 octobre 2014

Mieux vaut tard que jamais...

Bonjour à tous,
Cela fait bien longtemps que je n'ai pas écrit d'article ici.
Depuis samedi dernier un vrai besoin d'écrire me hante, je dirai même presque un devoir.
Je suis d'ordinaire bien élevée et je dis merci.
Mais je me suis rendu compte qu'il y avait quelqu'un, ou plutôt TROIS personnes à qui je ne l'avais pas assez dit.
Samedi j'ai regardé comme sûrement des milliers de téléspectateurs un reportage sur le Business en famille. Plus particulièrement sur une famille qui créée des robes de mariées : http://videos.tf1.fr/reportages/business-en-famille-8501006.html




Certains d'entre vous savent que j'ai fais ma dernière année d'étude en alternance chez Cymbeline, avec ces trois femmes en 2001.

Ce reportage m'a émue aux larmes. Je me suis revue dans ces locaux magiques, aux cotés des autres employées partageant les journées de ces sœurs.


J'ai reconnu leurs caractères. Monique plus calme et discrète mais non moins juste et ferme, au milieu des ouragans Evelyne et Chantal.  Toutes trois avançant dans une seule dynamique : la passion de leur métier.
Toutes trois dans des discutions animées, trouvent l'équilibre parfait, du travail délicat et précis, au service des futures mariées.

Vous l'aurez compris, je les ADMIRE !!! 

Depuis toujours elles sont un modèle pour moi.
Quand j'en parle à mes étudiants ou autour de moi, ce n'ai que pour dire combien elles m'ont tout appris.
Et samedi mon émotion était tellement forte que je me suis rendu compte d'une chose :
En 2001, j'étais jeune, têtue, effrontée, et sûrement très ingrate. Chez elles j'ai appris plus qu'un métier, et je m’aperçois que je ne leur ai jamais dit merci. Samedi j'avais envie d'aller au vieux moulins à Nemours, mais de Toulouse cela fait un peu loin je vous l'accorde. Heureusement il y a ce blog.

Alors voilà nous y sommes :

MERCI MESDAMES !!!!!!

MERCI de votre patience envers la tête de mule que j'étais.

MERCI de votre franchise.

MERCI de m'avoir donné cette chance.

MERCI d'avoir fait ressortir en moi cette même passion pour ce métier, et de l'avoir entretenue.

MERCI de m'avoir "bousculé " lors des défilés de présentation.

MERCI de m'avoir appris la ténacité.

MERCI de m'avoir appris la recherche de la perfection. (A l'époque je ne comprenais pas pourquoi on me faisait tournée en bourrique à déplacer des lignes  de bustier de 2 millimètres, maintenant je sais)

MERCI de m'avoir appris à me remettre en question pour avancer mieux et de façon efficace.

MERCI de m'avoir permis aujourd’hui, d’être là ou j'en suis, grâce aux simples souvenirs que j'ai de vous et de votre façon de travailler.

 MERCI de m'avoir fait une petite place dans votre vie pendant un an, et de m'avoir tant donné.

Je ne suis pas et ne serai peut-être jamais à la tête d'un "empire " comme le votre, mais je fais, et on me soutient dans ce sens, ce que j'aime le plus : créer des robes de mariées.


MERCI EVELYNE ! MERCI CHANTAL ! MERCI MONIQUE !


 















Angélique Denizon








2 commentaires:

  1. Bonjour Angélique, de la part des 3 sœurs:

    Merci pour ce message émouvant, cela fait chaud au cœur...
    Evelyne se souvient de vous, effectivement on vous a peut-être un peu trop bousculé mais vous méritiez de l'être, car vous aussi vous êtes une passionnée...!

    Les 3 soeurs, Evelyne, Chantal & Monique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie que vous ayez eu le message ! Au plaisir de vous donner d'autres nouvelles !

      Supprimer